Les études hispaniques en Sorbonne : un institut dans les soubresauts du siècle

9 octobre 2017 au 10 octobre 2017 | Toute la journée

Colloque international prévu les 9-10 octobre 2017 dans le cadre du Centenaire de l’Institut d’Études Hispaniques, actuelle UFR d’Études ibériques et latino-américaines.

Équipe organisatrice : CRIMIC – EA 2561

Comité : Renée-Clémentine Lucien (Paris-Sorbonne), David Marcilhacy (Paris-Sorbonne), Antonio Niño (Complutense), Marie-Angèle Orobon (Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), Miguel Rodríguez (Paris-Sorbonne).

Entrée libre pour les personnels et étudiants des Universités Paris-Sorbonne et la Sorbonne Nouvelle sur présentation d’une carte en cours de validité.

Entrée libre dans la limite des places disponibles pour les extérieurs sur inscription préalable avant le mercredi 4 octobre 2017 auprès de hispaniques2017@gmail.com.

Organisé à l’occasion du Centenaire de l’Institut d’Études Hispaniques de l’Université de Paris (1917-2017), ce colloque international se propose de réfléchir sur la place qui a été accordée, tout au long du XXe siècle, aux langues et aux cultures ibériques et ibéro-américaines dans le monde universitaire parisien. La réflexion engagée embrasse l’histoire de l’hispanisme parisien depuis ses débuts, en 1906, où fut créée la première chaire d’Espagnol à la Faculté des Lettres de l’Université de Paris, jusqu’à la fin des années soixante, où naquirent d’autres universités, dont la « Sorbonne- Nouvelle ». Outre l’étude du contexte historique qui favorisa la fondation et la consolidation de l’Institut d’Études Hispaniques, dans le cadre des relations diplomatiques hispano-françaises, on s’intéressera aux échanges intellectuels et à l’essor de l’hispanisme en France et dans d’autres pays.

L’objectif de ce colloque est aussi d’analyser le processus ayant conduit à la construction de nouveaux savoirs universitaires autour des langues, littératures et civilisations étrangères, leur champ disciplinaire s’étendant progressivement de la philologie à l’analyse littéraire, l’histoire et la civilisation, ainsi que les beaux-arts – architecture, peinture, arts décoratifs, musique et danse, etc.

Cette perspective comparatiste permettra de confronter l’émergence et la consolidation des études hispaniques à l’Université de Paris aux expériences de formations disciplinaires semblables de langues modernes – anglicistes, germanistes, italianistes, slavistes, etc. – qui eurent, comme les hispanistes, à mener un combat, dans le but d’être reconnus comme représentants et spécialistes de champs disciplinaires autonomes et légitimes. Il s’agira ainsi d’approfondir l’étude des similitudes et des dissemblances dans la construction des savoirs universitaires aujourd’hui désignés en France sous le sigle LLCE (Langues, Littératures et Civilisations Étrangères). Dans une perspective diachronique nous menant jusqu’aux réformes universitaires post-1968, l’on verra comment l’introduction de ces axes dans l’enseignement supérieur et la recherche est significative d’une évolution des études aréales à la Sorbonne et permet de comprendre leur actuelle configuration.

PROGRAMME DU COLLOQUE Les études hispaniques en Sorbonne

LUNDI 9 OCTOBRE 2017

Sorbonne : Salle des Actes

9h : ACCUEIL, PRÉSENTATION ET OUVERTURE DU COLLOQUE

– Ouverture :
Barthélémy Jobert, Président de l’Université Paris-Sorbonne ;
Fernando Puig de la Bellacasa, Conseiller d’éducation de l’Ambassade d’Espagne ;
Nancy Berthier, Directrice de l’UFR d’Études Ibériques et Latino-Américaines ;

Miguel Rodríguez, Directeur du CRIMIC.

– Conférence inaugurale de Jean-François Botrel (Université de Rennes 2)

1/ 11h: UNIVERSITÉ ET DIPLOMATIE : LA NAISSANCE D’UN INSTITUT

ModératriceMercedes Yusta (Université Paris 8)

– Jean-Marc Delaunay (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), La création de l’Institut d’Études Hispaniques : contexte et enjeux

– Antonio Niño (Universidad Complutense, Madrid)El hispanismo en la Sorbona : estrategias académicas, políticas y diplomáticas

– Álvaro Ribagorda (Universidad Carlos III, Madrid), La Gran Guerra y el desarrollo institucional del hispanismo en Francia y Gran Bretaña

Octavio Ruiz-Manjón (Universidad Complutense, Madrid), El Instituto de las Españas de la Universidad de Columbia y el desarrollo del hispanismo en los Estados Unidos

2/ 14h30: LE RAYONNEMENT DE L’HISPANISME PARISIEN À TRAVERS QUELQUES FIGURES

Modérateur : Jean-Pierre Étienvre (Université Paris-Sorbonne)

Darío R. Varela Fernández (Université du Maine, CERHIO, UMR 6258), Ernest Martinenche et ses réseaux intellectuels : construction de l’hispanisme français

María José Solanas Bagüés (Universidad de Zaragoza), Aurelio Viñas Navarro, apuntes biográficos de un historiador español en el Institut d’Études Hispaniques

Zorann Petrovici (Universidad Complutense, Madrid), El Centre d’études de l’Art catalan et de la Civilisation catalane: una empresa de internacionalización de la cultura catalana

Eliseo Trenc (Université de Reims), Joan Estelrich : le parcours d’un catalaniste à l’époque franquiste

Camille Lacau Saint-Guily (Université Paris-Sorbonne, CRIMIC), Robert Ricard dans les années 1930-1940 ou les prises de position politique peu connues d’un futur Directeur de l’Institut d’Études Hispaniques

Jean Canavaggio (Université de Paris Ouest-Nanterre La Défense), En souvenir de Charles V. Aubrun

3/ 18h-19h30 : TABLE RONDE « DE LA PÉNINSULE IBÉRIQUE AUX AMÉRIQUES »

Table ronde animée par Renée-Clémentine Lucien (Université Paris-Sorbonne, CRIMIC)

Michel Bertrand (Casa de Velázquez, Madrid)

Pierre Civil (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, LECEMO)

Olivier Compagnon (IHEAL, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, CREDA)

François Delprat (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

Bernard Lavallé (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)

Jacqueline Penjon (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, CREPAL)

 

MARDI 10 OCTOBRE 2017

Colegio de España : Salle Luis Buñuel

4/ 9h: LES ÉTUDES ARÉALES À L’UNIVERSITÉ DE PARIS : DÉBATS ET POLÉMIQUES ENTRE LES LANGUES

Modératrice : Julie Amiot-Guillouet (Université Paris-Sorbonne, CRIMIC)

– David Marcilhacy (Université Paris-Sorbonne, CRIMIC), La création des instituts de langues et cultures étrangères et la réorganisation de l’Université de Paris (1896-1939): renouvellement et internationalisation

– Jean Belorgey (Université de Rennes), Les débuts de l’hispanisme en France d’après une correspondance inédite (Gaston Rimey et Peseux- Richard)

– Xavier Galmiche (Université Paris-Sorbonne, UMR 8224 Eur’Orbem), Le comparatisme typologique, clef de l’émergence des recherches sur l’Europe centrale et orientales (1853-1930)

– Sylvain Briens (Université Paris-Sorbonne, REIGENN), La chaire d’études scandinaves de la Sorbonne (1909) : entre boréalisme et modernité

– Jean-François Laplénie (Université Paris-Sorbonne, REIGENN), Germanistique de combat, germanistique en dialogue : l’Institut d’Études germaniques de l’Université de Paris

– Claire Tardieu (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, PRISMES), Trajectoires des études anglicistes en Sorbonne

5/ 14h30: LANGUES ET CULTURES ÉTRANGÈRES, CONSTRUCTION D’UN CHAMP (PLURI)DISCIPLINAIRE

Modératrice : Catherine Heymann (Université Paris Nanterre)

– Miguel Rodríguez et Laurence Breysse-Chanet (Université Paris-Sorbonne, CRIMIC), « Hispania » 1918-1922, une publication de l’Institut : la construction d’une discipline

HISTOIRE ET CIVILISATION

– Ignacio Peiró Martín (Universidad de Zaragoza), El hispanismo francés y la historiografía española a través de la correspondencia de Alfred Morel- Fatio: 1914-1924

– Marie-Angèle Orobon (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, CREC), La civilisation dans les études hispaniques (1900-1969) : la construction d’un champ

LANGUE ET LITTÉRATURE

– Corinne Mencé-Caster (Université Paris-Sorbonne, CLEA), Les études sur la langue à l’Institut : traits d’union entre grammaire et linguistique, entre romanité et hispanisme, entre Ancien Monde et Nouveau Monde

– Elisa Ruiz García (Universidad Complutense, Madrid), Mathilde Pomès, eminente hispanista, traductora y poeta

HISPANISME ET ÉTUDES APPLIQUÉES

– Charles Leselbaum (Université Paris-Sorbonne), Quand l’hispaniste rencontre l’entreprise : l’introduction des études appliquées en Sorbonne

– Clémentine Lucien (Université Paris-Sorbonne, CRIMIC), La figure du parfait hispaniste : les nécrologies dans les publications des hispanistes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.