L’archive du lundi n°8

L’Archive du lundi n°8 – Hommage à José Da Silva

Pour notre archive cette semaine, focus sur une nouvelle figure de l’Histoire de l’Institut d’Études Hispaniques grâce à une contribution qui nous a été concoctée par Hélène Thieulin Pardo et Irène Da Silva.

« Le poète José Terra (pseudonyme littéraire de José Fernandes Da Silva, 1928-2014), originaire de Prozelo (Arcos de Valdevez), philologue, essayiste et traducteur, cofondateur de la revue Árvore – Folhas de Poesia (1951-1953) et auteur d’une vingtaine d’ouvrages, exerça comme lecteur en Sorbonne de 1961 à 1969.
Jusqu’en 1967-1968, les enseignements de portugais dispensés en Sorbonne (de propédeutique aux doctorats de 3e cycle et d’État) dépendaient de l’Institut de portugais, situé 17 rue de la Sorbonne. Les étudiants d’espagnol de l’Institut hispanique de la rue Gay-Lussac s’y rendaient s’ils avaient choisi le certificat de Philologie portugaise comme 4e certificat de Licence d’espagnol. Les agrégatifs d’espagnol fréquentaient également l’Institut de portugais pour y préparer l’épreuve orale du concours. Après mai 68, l’Institut de portugais fit partie de l’Université de Paris 3.
José Fernandes Da Silva fut par la suite nommé Professeur de littérature et d’histoire de la langue portugaise à l’Université Paris-Sorbonne (1988-1996) où il fonda, aux côtés de Marie-Claire Zimmermann et Claude Esteban, le séminaire « Poésies ibériques et d’Amérique latine ». En 2007, il fut récompensé à Lisbonne par le prix « Talentos 2006 », pour sa contribution à la « Divulgation de la Langue Portugaise » à l’étranger. »
Hélène Thieulin Pardo

img_0597

carte des Archives Nationales indiquant que José Da Silva était « Lecteur à la Sorbonne » et carte d'identité de fonctionnaire de José Da Silva.
carte des Archives Nationales indiquant que José Da Silva était « Lecteur à la Sorbonne » et carte d’identité de fonctionnaire de José Da Silva.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.